35H: Macron rencontrera les syndicats "dans les tous prochains jours"

Le nouveau ministre de l'Economie Emmanuel Macron (d) serre la main de François Hollande sous les yeux du ministre des Finances Michel Sapin, le 27 août 2014 sur le perron de l'Elysée [Fred Dufour / AFP] Le nouveau ministre de l'Economie Emmanuel Macron (d) serre la main de François Hollande sous les yeux du ministre des Finances Michel Sapin, le 27 août 2014 sur le perron de l'Elysée [Fred Dufour / AFP]

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron rencontrera "dans les tous prochains jours" les organisations syndicales, ont indiqué jeudi ses services, après l'émotion suscitée par les déclarations du tout jeune responsable gouvernemental sur les 35 heures.

"Les tout premiers rendez-vous qu'Emmanuel Macron va avoir seront avec les organisations syndicales, qu'il va rencontrer dans les tout prochains jours", a indiqué à l'AFP une source proche du ministre.

Ces rencontres, organisées "au plus tard en début de semaine prochaine", doivent permettre d'entrer dans "une logique de concertation et de dialogue social". "Il est important pour le ministre de les voir le plus rapidement possible", insiste la même source.

Lors d'une interview accordée à l'hebdomadaire Le Point avant qu'il n'ait connaissance de sa nomination à Bercy mais publiée jeudi, M. Macron s'est déclaré en faveur de la possibilité, pour les entreprises, de déroger aux 35 heures en cas d'accords avec les organisations syndicales.

Ancien banquier d'affaire, Emmanuel Macron a remplacé Arnaud Montebourg à la tête du ministère de l'Economie. Alors qu'il était conseiller économique du président François Hollande, il a contribué à élaborer le pacte de responsabilité qui vise à redresser l'économie en s'appuyant sur les entreprises.

Vous aimerez aussi

Mouvement social Gilets jaunes : à l'heure des comptes
La France commencera à prélever la taxe Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon, etc.) à partir du 1er janvier [Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives]
Économie La France commencera à prélever la taxe Gafa dès le 1er janvier
Économie Les mouvements des gilets jaunes ont profité aux enseignes en ligne

Ailleurs sur le web

Derniers articles