Une nouvelle forme de prostitution dans les collèges et lycées ?

Les toilettes des établissements sont parfois les théâtres des nouvelles formes de prostitution. [CC / Hakan Dahlstrom]

L'association Agir Contre la Prostitution des Enfants (ACPE) vient de lancer une campagne de sensibilisation pour lutter contre la prostitution infantile. Des vidéos marquantes pour un sujet tabou en France.

 

La prostitution se banaliserait-elle dans les collèges et lycées ? C'est l'inquiétante conclusion d'une enquête menée par une ONG dont les conclusions ont été recemment remises.

La présidente de l'association ACPE, Armelle Le Bigot Macaux pointe en effet l'irruption de nouvelles formes de prostitution.

Elle évoque ainsi le cas d'adolescents pratiquant des actes sexuels pour se payer des objets ou des vêtements. Ou encore, le cas de jeunes filles incitées à se prostituer par leur petits amis.

 

Une dangereuse banalisation de la pornographie

La présidente dénonce le rôle de "la banalisation de la pornographie dans notre société et du culte de l’hyperconsommation". Elle met également en cause Internet qui faciliterait l'accès à la pornographie.

D'ailleurs, selon l’Association Française de Promotion de la Santé Scolaire, un tiers des usagers des sites pornographiques serait des adolescents.

Face à ce phénomène qui "à tendance à s'amplifier", Armelle Le Bigot Macaux s'est insurgée : "Et que fait-on ? Rien ! [...] Quand on demande 'Qui devrait informer les enfants sur ce danger de la prostitution en priorité ?' les sondés répondent à 66 % les parents et à 48 % les enseignants. "Le problème, c'est que les parents ne savent pas comment faire", rapporte Le Figaro.

 

Des kits pour combattre la prostitution des mineurs

A l'occasion d'un colloque le 16 octobre à Paris, l'ACPE a présenté des outils pédagogiques pour aider les enseignants à aborder ce sujet en classe.

Le kit se présente comme "une sorte de mode d'emploi, de la maternelle au collège, pour aborder les abus et les violences sexuelles".

Un site internet a été mis en place mettant à la disposition des équipes éducatives des fiches, des livres, jeux et des vidéos permettant de sensibiliser à la prostitution infantile.

"C'est tabou, voilà pourquoi on continue à être surpris face à la prostitution des mineurs", a déclaré la présidente de l'association.

 

La page Facebook de l'Association Agir Contre la Prostitution des Enfants.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles