Jugé pour avoir empoisonné et noyé son fils de trois ans

L'homme est jugé à partir de ce mardi 4 novembre. [AFP]

L'homme avait soutenu la thèse de l'accident avant d'avouer.

 

A son épouse qui voulait divorcer, il avait promis "une grosse surprise". Un kinésithérapeute de 37 ans est jugé à partir de mardi 4 novembre à Versailles pour avoir empoisonné et noyé leurs fils de trois ans dans la baignoire du pavillon familial des Yvelines, en juillet 2012.

Après avoir longtemps soutenu la thèse de l’accident, le père, qui a tenté de se suicider après le drame, a fini par avouer.

Il aurait agi dans un moment "désespéré" alors qu’il venait de s’apercevoir qu’il n’aurait la garde de l’enfant qu’une fois tous les quinze jours. Mais pour son ex-épouse, il s’agit d’une vengeance.

L’accusé risque la réclusion criminelle à perpétuité

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles