Prison de Fresnes : les islamistes radicaux regroupés

L'intérieur de la prison de Fresnes. L'intérieur de la prison de Fresnes. [Fred Dufour / AFP/Archives]

Une initiative est en cours à la prison de Fresnes pour contrer les radicalisations.

 

Comment éviter la radication religieuse derrière les barreaux ?  Face à cette problématique, une initiative a été mise en place à la maison d’arrêt de Fresnes (Seine-et-Marne) : le regroupement, dans une même partie de l’établissement, des détenus identifiés comme islamistes radicaux. 

Le but de la manœuvre, selon une source pénitentiaire, est d’empêcher ces prisonniers de pouvoir recruter au sein de la population carcérale», en touchant notamment «les personnes plus faibles».

Mais l’idée, qui n’est pour l’heure une simple «piste de réflexion» selon la Chancellerie, inquiète le syndicat pénitentiaire SNP-FO. Ce dernier estime en effet que ce regroupement ne parvient qu’à constituer un «noyau dur» de radicaux en leur donnant de l’importance. 

Les détenus concernés, eux, ont protesté en fin de semaine dernière en refusant de réintégrer leur cellule après une promenade. 

 

À suivre aussi

Vidéo Vidéo : les attentats du 11-Septembre en réalité virtuelle
GIUSEPPE CACACE / AFP
Terrorisme Un jihadiste et ses deux épouses, expulsés de Turquie, mis en examen à leur arrivée à Paris
Daesh Tout savoir sur Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de Daesh

Ailleurs sur le web

Derniers articles