Jeannette : l'offre de reprise de Viana validée

Devant la biscuiterie Jeannette, à Caen. Photo d'illustration. [Miguel Medina / AFP]

L'offre de reprise de l'homme d'affaires franco-portugais Georges Viana a été retenue lundi par le tribunal de commerce de Caen pour la biscuiterie Jeannette, liquidée fin 2013, a annoncé aux salariés Franck Mérouze (CGT).

 

"C'est une décision historique", a assuré le responsable CGT après avoir dévoilé la nouvelle aux salariés. M. Viana a réussi à lever, au dernier recensement, 100.882 euros auprès de 2.076 donateurs pour la relance des madeleines Jeannette via un site de financement participatif, Bulbintown, lancé le 10 septembre.

"C'est merveilleux", a assuré le nouveau propriétaire de la marque Jeannette, qui entend relancer la production avec trois ou quatre salariés dès février 2015, avant de passer à une quinzaine de salariés en juin, s'il parvient à récolter 600.000 euros supplémentaires auprès des banques.

 

Une entreprise historique

Les machines de l'usine, elles, ont été vendues à la société bretonne de céréales bio Cereco (marque "Grillon d'or"). Sept offres avaient été déposées au total.

Jeannette employait 37 personnes au moment de sa liquidation contre 400 dans les années 70. Une vingtaine des 37 ex-salariés de Jeannette se relaient depuis le 20 février pour occuper l'ancienne usine, située à Caen.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles