Clash Rohff/Booba : le rappeur admet avoir frappé le vendeur

Le rappeur Rohff a admis avoir frappé le vendeur de la boutique appartenant à Booba.[Instagram / Rohff Officiel]

Dans le procès-verbal de l’audition de Rohff, que s’est procuré le Parisien, le rappeur admet avoir frappé un vendeur de la boutique Unküt, propriété de son rival Booba, dans une agression survenue il y a quelques mois.

 

En avril dernier, Rohff et sa bande entraient dans une boutique Unküt, appartenant à Booba, et passaient à tabac un employé du magasin. Un autre vendeur était blessé après avoir reçu une caisse enregistreuse sur le corps. Cette scène avait été filmée par une caméra de surveillance.

Si Rohff, en garde à vue, a tout d’abord nié avoir participé au pugilat, exception faite d’une baffe infligée en préambule, le procès-verbal de l’audition que s’est procuré le Parisien montre que le rappeur a plusieurs fois changé de version.

Une première modification a ainsi été apportée lorsque la police a mentionné la vidéo accablante : "Oui c’est vrai, j’ai mis des coups. Je ne vous ai pas dit la vérité parce que je ne veux pas que l’on croit que ces coups qui ont mis Papys (NDLR : le surnom de la victime) dans cet état."

Puis, lorsque les enquêteurs veulent lui montrer le fameux extrait, il finit par admettre. "Ce que vous voyez sur cette vidéo, on peut penser que c’est très violent, ce qui est vrai. Cependant, même si je lui donne des coups de poing et de pied, je ne l’ai jamais touché au visage, à part la gifle au départ."

Autre information de ce rapport, le rappeur affirme qu’il ne connaissait pas les personnes qui l’accompagnaient ce jour-là. Une version peu crédible étant donné que le deuxième personne mise en examen avec lui est l’un de ses intimes.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles