Qu'est-ce qu'une «quenelle» ?

L'humoriste Dieudonné lors d'un de ses spectacles a théâtre de la "Main d'Or", à Paris, le 15 janvier 2012 [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

Dieudonné vient de se voir signifier son expulsion du Théâtre de la Main d'or. Une décision de justice qui fait suite à de nombreuses polémiques, dont la quenelle restera comme l'une des plus importantes.

Geste de ralliement contre le système pour certains, salut antisémite pour d'autres, la «quenelle» est popularisée par l'humoriste Dieudonné depuis une dizaine d'années. Mais sa réelle signification et son usage restent flous.

L'authentique signification du geste de la quenelle est un intarissable sujet de discussion entre les internautes français. Régulièrement mis en avant par quelques péripéties médiatiques, comme ces militaires qui posent devant une synagogue, ce joueur de football qui célèbre un but, il est devenu un signe de ralliement pour certaines franges de la population.

Si plusieurs quenelles récentes ont commencé à donner de la notoriété à ce geste, le feu a sans doute été mis aux poudres par l'intervention d'un membre du public du Petit Journal qui a réussi à exécuter une série de quenelles pendant une interview. Ce qui a conduit la chaîne cryptée à faire des excuses publiques à la grande satisfaction de Dieudonné et de ses amis.

Bras d'honneur ou salut national-socialiste ?

La quenelle a été inventée par l'humoriste Dieudonné au début des années 2000. Pour celui qui veut l'exécuter, il suffit de tendre son bras vers le bas et de poser simultanément la paume de son autre main sur à un niveau précis du bras, jusqu'à l'épaule.

Initialement, ce geste se voulait être une variante de bras d'honneur «contre ceux d'en haut», le système, les médias et les gens de pouvoir qui lui avaient fermé une à une leurs portes au regard de l'évolution de ses sketchs. Sens que les fans de Dieudonné assurent toujours lui donner.

Mais en une décennie, le geste de la quenelle serait aussi devenu une référence relative au salut hitlérien. Le bras tendu n'est effectivement pas sans le rappeler. Encore que cette signification ne soit pas  totalement attestée. Difficile d'accuser les sportifs Tony Parker ou Teddy Riner d'une quelconque complaisance à l'égard du IIIe Reich.

Une signification politique ?

C'est en 2009 que le geste de la quenelle a acquis une existence politique lorsque Dieudonné s'est présenté aux élections européennes sous l'étiquette du parti antisioniste en Ile-de-France. Sur ses affiches de campagne, il exécutait fièrement le geste de la quenelle aux côtés d'Alain Soral (...)

Lire la seconde partie de l'article

 

À suivre aussi

littérature Une réédition en France de «Mein Kampf» en 2020
Exposition L’homme de Vitruve figurera bien parmi les œuvres exposées au Louvre
Politique Polémique sur le voile : Emmanuel Macron appelle à «ne pas stigmatiser» les concitoyens

Ailleurs sur le web

Derniers articles