Une vaste arnaque aux allocations démontée dans le 93

La fraude au conseil général de Seine-Saint-Denis pourrait s'élever à 5 millions d'euros. La fraude au conseil général de Seine-Saint-Denis pourrait s'élever à 5 millions d'euros. [Google StreetView]

L’escroquerie durait depuis 2002. La police a démonté mardi et mercredi les principaux rouages d’une vaste arnaque aux allocations, au conseil général de Seine-Saint-Denis, dont le préjudice pourrait s’élever à 5 millions d’euros.

 

Huit employés du conseil général de Seine-Saint-Denis étaient d’ailleurs toujours en garde à vue hier. Après les premières auditions, les enquêteurs ont bloqué une trentaine de comptes bancaires, pour un montant de plus de 250 000 euros, et saisi un appartement d’une valeur équivalente, plusieurs voitures haut de gamme ainsi qu'entre 150 et 200 grammes de cocaïne et de cannabis.

Les suspects, qui parvenaient à détourner 100 000 euros par an, auraient créé près de 80 faux dossiers de personnes âgées ou handicapées pouvant bénéficier des allocations, via un logiciel informatique non-sécurisé. La fraude avait été repérée au printemps dernier par le conseil général à la suite d’un audit interne de ses services. Une plainte avait alors été déposée.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles