Marche républicaine : Les représentants d'Etat défilent

François Hollande entouré du président malien Ibrahim Boubacar Keita et de la chancelière allemande Angela Merkel[PATRICK KOVARIK / AFP]

Le président François Hollande et de nombreux chefs d'Etat et de gouvernement ont commencé à défiler mercredi lors de la "marche républicaine" contre le terrorisme à Paris, applaudis par la foule massée aux fenêtres des immeubles environnants, ont constaté des journalistes de l'AFP.

 

Le chef de l'Etat était notamment entouré du président malien Ibrahim Boubacar Keita et des plus hauts dirigeants européens, l'allemande Angela Merkel, le britannique David Cameron, l'espagnol Mariano Rajoy, l'italien Matteo Renzi, ou encore le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Leur arrivée a été saluée par des applaudissements nourris de la foule.

M. Cameron, cité sur la chaîne Sky News, a rappelé que la Grande-Bretagne faisait face à la même menace de "l'extrémisme fanatique" qui a frappé la France cette semaine. "Cette menace est présente depuis de nombreuses années et je pense qu'elle le sera pour encore beaucoup d'années", a-t-il déclaré.

Les familles des 17 personnes tuées dans les attentats jihadistes ouvraient un premier cortège, qui devait être rejoint par celui formé par la cinquantaine de dirigeants internationaux présents, le président François Hollande et de nombreuses personnalités politiques françaises.

Personnalités, partis politiques, syndicats, groupes religieux juifs, chrétiens, musulmans, associations mais surtout simples citoyens constituaient une foule monstre. Tout semblait ainsi réuni pour faire du 11 janvier, avec sa marche républicaine, un jour historique.

"Paris est aujourd'hui la capitale du monde", a salué François Hollande à la mi-journée. "Le pays tout entier va se lever vers ce qu'il a de meilleur".

 

À suivre aussi

Justice Le procès des attentats de janvier 2015 prévu du 20 avril au 3 juillet 2020
Incendie Charlie Hebdo se paye Macron avec sa Une sur Notre-Dame
Le combat d’une victime de l’hyper cacher pour se faire indemniser
Attentat Le combat d’une victime de l’Hyper Cacher pour se faire indemniser

Ailleurs sur le web

Derniers articles