Coulibaly avait emprunté 6.000 euros en décembre auprès de Cofidis

Amedy Coulibaly, soupçonné d'être l'auteur de la fusillade de Montrouge et le preneur d'otages du cours de Vincennes tué vendredi. [AFP]

La Voix du Nord affirme dans son édition de mardi qu'Amedy Coulibaly avait contracté un prêt à la consommation de 6.000 euros auprès d'un organisme de crédit.

 

Le 4 décembre 2014, Amedy Coulibaly a contracté un prêt personnel auprès de l’organisme de crédit Cofidis assure La Voix du Nord qui s'est procuré un document inédit et l'a mis en ligne. Une information que n'a pas infirmé la banque qui s'est retranchée derrière le secret professionnel et indiquée qu'elle n'était pas tenue pour ce type de prêt de la destination exacte des fonds.

Concrètement, le terroriste responsable de la mort de cinq personnes à Vincennes et Montrouge la semaine dernière a emprunté auprès de l'organisme 6.000 euros. Une somme qui fait écho aux propos tenus dans sa vidéo posthume de revendication dans laquelle il affirme avoir prêté de l'argent aux frères Kouachi pour les aider à perpétrer leurs attentats.

Ce qui surprend dans cette révélation, c'est que pour souscrire ce prêt, Amedy Coulibaly a joint toutes les pièces nécessaires, dont sa carte d’identité, sa dernière facture de téléphone, un RIB et un avis d’imposition où il déclare 33 714 euros de revenus imposable pour 2013.

Il a également produit une fiche de paie de 2.978 euros d’une entreprise de la région parisienne du mois de novembre 2014. Il se présente comme chef de projet et affirme être embauché dans cette entreprise en CDI depuis mai 2007.

 

 

Vous aimerez aussi

Enquête Attentats de janvier 2015 : un homme en garde à vue dans l'enquête sur les armes ayant servi à Amedy Coulibaly
Terrorisme Jugé pour trafic d'armes, Claude Hermant entretient le flou
Hyper Cacher Un homme, dont l'ADN a été retrouvé sur une arme de Coulibaly, mis en examen

Ailleurs sur le web

Derniers articles