En images : l'hommage rendu aux policiers tués

"La France toute entière partage votre douleur et votre peine", a déclaré le chef de l'Etat, s'adressant aux familles des victimes lors de son hommage dans la cour de la Préfecture de police de Paris.[PATRICK KOVARIK / AFP]

En présence des plus hautes autorités de l'Etat réunies dans la cour de la préfecture de police, sur l'île de la Cité, François Hollande a salué mardi matin la mémoire de Franck Brinsolaro, Ahmed Merabet (morts à Charlie Hebdo) et Clarissa Jean-Philippe, tombée à Montrouge.

 

Ils sont morts "pour que nous puissions vivre libres", a dit le président pour qui "la menace est "encore là", venue de "l'intérieur" et de "l'extérieur". "Nous devons être intraitables devant l'apologie du terrorisme", a martélé le président devant les familles des victimes et de nombreux policiers.

Franck Brinsolaro, 49 ans, Ahmed Merabet, 40 ans et Clarissa Jean-Philippe, 27 ans, ont été cités "à l'ordre de la Nation" et promus chevaliers de la légion d'Honneur.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles