La maison des Dupont de Ligonnès peine à se vendre

Presque quatre ans après le meurtre de l’épouse et des enfants de Xavier Dupont de Ligonnès, la maison dans laquelle le drame s’est vraisemblablement joué peine toujours à se vendre.[Capture d'écran Google Street View]

Presque quatre ans après le meurtre de l’épouse et des enfants de Xavier Dupont de Ligonnès, la maison dans laquelle le drame s’est vraisemblablement joué peine toujours à se vendre.

 

"À vendre sur Nantes, rond-point de Rennes, maison rénovée, comprenant salon séjour de 30 m2, 5 chambres, un bureau, terrain de 300m2". Elle est à vendre depuis le mois d’avril dernier mais n’a toujours pas séduit d’acquéreur.

La maison des Dupont de Ligonnès, où les corps de cinq membres de cette famille nantaise avaient été retrouvés, peine à se vendre. Ce, quasiment quatre ans après la découverte des dépouilles d’Agnès de Ligonnès et de ses quatre enfants, Arthur, Thomas, Anne et Benoît.

 

L’absence de garage ne passe pas

Le logement, situé au 55, boulevard Schuman à Nantes, est estimé à plus de 400.000 euros mais il pourrait être cédé à hauteur de 296.900 euros. Une jolie affaire serait-on tenté de croire.

"Beaucoup de gens ont été intéressés", souligne même le quotidien Presse Océan expliquant que c’est d’avantage l’absence de garage que le passé macabre de la demeure, qui finit par rebuter les visiteurs.

L’ancienne maison louée par la famille de Ligonnès avait été placée en indivision suite au décès de son propriétaire. Les nouveaux propriétaires avaient alors entrepris des travaux de rénovation puis l’avaient mise à la vente.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles