Le policier qui protège l'imam de Drancy se tire dessus

Un pistolet mitrailleur MP5.[CC / Wikipedia]

Le policier en charge de la protection de l’imam de la mosquée de Drancy, s’est tiré dessus par erreur. Rapidement pris en charge, ses jours ne sont pas en danger.

 

Le drame a été évité de peu. Jeudi matin, le policier affecté à la protection d’Hassen Chalghoumi, l’imam de la mosquée de Drancy (Seine-Saint-Denis) depuis son inauguration en juin 2008, a actionné son arme de défense par erreur.

Les faits sont survenus alors que le fonctionnaire de police rattaché au service de la protection (SDLP) se trouvait sur le parking du commissariat de Drancy.

 

L’artère fémorale n’a pas été touchée

D’après les premières constatations, l’homme a involontairement fait usage de son pistolet mitrailleur MP5 qui se situait dans son sac. Une balle s’est alors logée dans l’une de ses cuisses, sans toucher l’artère fémorale.

Pris en charge par les secours, le policier a été évacué vers un hôpital où la balle a pu être extraite. « Il semble que le tir soit parti alors qu'il n'avait pas enclenché le cran de sûreté de son arme», a expliqué une source au Parisien qui a révélé l’information.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles