Ils volaient leurs victimes selon leurs origines

Trois jeunes de 21 et 22 ans sont jugés par le tribunal correctionnel d'Evry (Essonne) pour 61 cambriolages ciblés selon les origines des victimes. Trois jeunes de 21 et 22 ans sont jugés par le tribunal correctionnel d'Evry (Essonne) pour 61 cambriolages ciblés selon les origines des victimes. [Bertrand Guay / AFP/Archives]

Ils choisissaient leurs victimes en fonction de leur origine. Trois jeunes de 21 et 22 ans doivent comparaître ce lundi à Evry (Essonne) pour avoir commis 61 cambriolages entre juin et décembre derniers.

 

Agissant principalement dans le Val-de-Marne, l’Essonne et la Seine-et-Marne, ils s’en seraient pris particulièrement à des personnes d’origines portugaise, turque ou encore maghrébine. Ils pensaient qu’elles possédaient chez elles des objets de valeur et de l’argent en espèces. L’origine présumée des victimes était répertoriée sur une feuille de papier.

Cette méthode rappelle l’agression en décembre d’un couple de Créteil (94), ciblé parce que juif, même s’il n’y a aucun lien entre les deux affaires.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles