Enseignants pédophiles : Vallaud-Belkacem durcit le ton

Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Education nationale [©N.REVELLI-BEAUMONT/SIPA POUR DIRECT MATIN ]

La ministre a annoncé l'ouverture d'une enquête administrative après la suspension de deux enseignants.

 

"Nous prenons le sujet à bras le corps." La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a joué la carte de la fermeté mercredi 1er avril, en évoquant les cas de pédophilie et de pédopornographie découverts parmi des enseignants, au nombre de 16 l’année dernière.

Après l’affaire du directeur d’école de Villefontaine (Isère), mise en lumière la semaine dernière, un autre professeur avait en effet été suspendu à Rennes (Ille-et-Villaine). Dans les deux cas, les suspects avaient déjà été condamnés. Mais l’Education nationale n’en ayant pas eu connaissance, ils avaient pu continuer d’exercer. 

 

Améliorer la communication entre Education et Justice

Najat Vallaud-Belkacem a donc indiqué avoir "diligenté une enquête administrative" pour "faire la lumière sur les défaillances" du système et "corriger les dysfonctionnements" de celui-ci. Cette investigation doit notamment permettre d’améliorer la communication entre la Justice et de l’Education nationale.

En outre, les deux ministères organiseront une réunion la semaine prochaine entre les procureurs généraux et les recteurs.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles