Grève des contrôleurs aériens : les vols concernés

60% des vols devaient être assurés mercredi. [DR ]

Nouvelle journée de galère mercredi dans les aéroports français avec la grève des contrôleurs aériens. Près de quatre vols sur dix ont été annulés.

 

A l'appel du Syndicat national des contrôleurs aériens (SNCTA), la grève déclenchée mercredi entraîne comme prévu de nombreuses perturbations. Seulement 60% des vols devraient être assurés.

La Direction générale de l'aviation civile a demandé en effet aux compagnies aériennes de supprimer 4 vols sur 10 sur les aéroports de Paris-CDG, Paris-Orly, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Nantes. La DGAC invite les voyageurs à se tourner vers leurs compagnies aériennes pour identifier les vols impactés par ce mouvement social.

 

Sur les sites des compagnies

Air France annonce que la quasi totalité des vols long-courrier devait être assurée mercredi, de même que 60% du programme moyen-courrier au départ ou à destination de Roissy-Charles de Gaulle. Le trafic devait également être assuré à hauteur de 60% sur les aéroports en région. Le trafic est en revanche très perturbé au départ et à destination d'Orly où seulement 30% des mouvements devaient être assurés.

Du côté des compagnies low-cost, il est possible de se renseigner sur les plate-formes internet dédiées, comme celle de Hop !,  d'EasyJet, de Vueling, de Ryanair, ou de Transavia.

 

Grève reconduite jeudi

Pour la journée de jeudi, la DGAC a demandé aux compagnies aériennes d'annuler 50% des vols. D'ores et déjà, les compagnies préconisent de reporter les vols à compter du 10 avril dans la mesure du possible.

 

Vous aimerez aussi

Sept syndicats de fonctionnaires ont appelé mercredi à une journée de grève et d'actions le 9 mai pour protester contre le projet de réforme de la fonction publique
mobilisation Fonction publique : appel à la grève le 9 mai contre la réforme
Manifestation à l'appel de FO et de la CGT le 19 mars 2019 à Paris [Philippe LOPEZ / AFP]
Social Journée d'action nationale : entre 131.000 et 350.000 manifestants dans tout le pays
Grève enseignants : service minimum pour accueillir les enfants à Bordeaux
Education Grève des enseignants : service minimum pour accueillir les enfants à Bordeaux

Ailleurs sur le web

Derniers articles