"Sexe, drogue et natation" : Leveaux balance

Le nageur Amaury Leveaux, quadruple médaillé olympique aux Jeux Olympiques de Londres 2012.[Martin Bureau / AFP/Archives]

L’ancien nageur français Amaury Leveaux, quadruple médaillé olympique, publie mercredi 22 avril une autobiographie "Sexe, drogue et natation" (Fayard), qui risque de faire des remous dans le monde de la natation française.

 

Depuis sa retraite il y a deux ans, Amaury Leveaux s’était fait plutôt discret. Mais l’ancien nageurpourrait  faire parler de lui dans les prochains jours. Dans un livre dans lequel il explique vouloir raconter "l’envers du décor" de la natation française, il se livre à d'inédites révélations.

Il s'épanche notamment sur la consommation de cocaïne présumée de certains membres de l'équipe de France. "Certains d’entre nous ne crachent pas sur un petit rail de temps en temps" écrit l’ancien sportif. Une consommation pour se distraire mais également pour nager plus vite car la cocaïne est un produit pour ses propriétés "euphorisantes".

L’ex-nageur décrit ainsi ’un "beau gosse de l'équipe de France, chouchou du grand public" qui sniffe "un rail de coke entre (les) seins" d’une attaché de presse aux Jeux Olympiques de Londres en 2012.

 

Des nageurs qui ont le "melon"

Loin de s'arrêter là, il en profite également pour critiquer certains sportifs du Cercle des nageurs de Marseille.

Fabien Gilot, Florent Manaudou, Camille Lacourt ou encore Frédérick Bosquet, aucun n’y échappe : "ils font les beaux avec un melon gros comme ça" écrit l’actuel consultant de RMC.

 

Une Fédération de "dinosaures"

Amaury Leveaux s'en prend également aux instances fédérales. Selon lui, la Fédération française de natation n’est composée que de "dinosaures" qui veulent "profiter du système", "écumer les bons restos et siffler de grands vins".

"Les amateurs de natation seraient étonnés de découvrir tout ce qu’il se passe en coulisses" ajoute l’ex-nageur." J'en ai marre de lire des livres de souvenirs gnangnan et des autobiographies à l'eau de rose" justifie Leveaux qui semble bien conscient que son ouvrage pourrait très prochainement faire des vagues. En témoigne ce tweet.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles