Les mégots indésirables à Paris

Un mégot met 12 ans en moyenne pour se dégrader totalement. Un mégot met 12 ans en moyenne pour se dégrader totalement. [THOMAS COEX / AFP]

La capitale veut des rues plus propres. La mairie de Paris a lancé mercredi une vaste campagne de sensibilisation à destination des fumeurs. 

 

Objectif : en finir avec les 350 tonnes de mégots de cigarettes ramassés chaque année sur les trottoirs. «C’est une souillure moche, difficile à nettoyer et polluante. Les produits toxiques de ces déchets se propagent dans les sols et surtout dans l’eau», souligne Mao Peninou, l’adjoint en charge de la propreté. 

Des messages sont ainsi diffusés sur les panneaux d’affichage et les bennes à ordures de la ville. D’autant que les fumeurs négligents n’auront bientôt plus d’excuse. A partir de juillet, la capitale comptera en effet 30 000 nouvelles poubelles dotées chacune d’un éteignoir, soit une tous les 100 mètres.

A l’issue de la campagne de sensibilisation qui durera jusqu’à septembre, la municipalité durcira sa répression. La contravention pour un jet de mégot dans la rue passera ainsi de 35 à 68 euros.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles