Obésité en Europe : l’OMS voit rouge

L'OMS tire la sonnette d'alarme dans un rapport sur l'obésité publié le 6 mai. [Vanderlei Almeida / AFP/Archives]

Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et des projections diffusées mercredi 6 mai lors d’un congrès européen sur l’obésité à Prague, « l’Europe va être confrontée à une crise immense ».

 

Tous obèses d’ici 2030 ? C’est la perspective qui inquiète l’OMS dans un rapport publié mercredi 6 mai. Certains pays du Vieux Continent comme la Grèce, l’Espagne, la Suède ou encore la République Tchèque devraient être très touchés par une épidémie d’obésité d’après l’étude réalisée pour le compte du bureau régional européen de l’OMS basée à Copenhague.

 

Le rapport met surtout en garde l’Irlande dont presque toute la population adulte serait en surpoids ou obèse d’ici 2030. Et les chiffres sont alarmants. 89% des hommes irlandais « devraient être » en surpoids vers 2030 dont 48% d’obèses, comme l’explique le rapport. Des chiffres en forte hausse par rapport à 2010 : 74% des Irlandais étaient en surpoids avec 26% d’obèses.

 

La Grande-Bretagne également très touchée

Les chiffres avancés par le rapport sont également préoccupants concernant la Grande-Bretagne. 33% des femmes seraient obèses en 2030 contre 26% en 2010. Chez les hommes, les projections sont les mêmes avec 36% d’obèses en 2030 contre 26% dix ans plus tôt.

Et même si les chiffres donnés ne sont que des estimations, l’OMS appelle les pays européens à prendre la mesure de cette future épidémie. « On a besoin de manière urgente de politiques pour inverser la tendance » explique Laura Webber, une des cosignataires de l’étude, à l’AFP.

 

Et la France ?

La France n'est pas citée directement dans le rapport, cependant on estimait en France en 2011, que 15% de la population adulte française était obèse. Un plan Obésité 2010-2013 avait d’ailleurs été mis en place par le gouvernement afin de « développer la prévention ». « Des progrès sont nécessaires dans l’organisation des soins » précisait également le plan. 

En avril 2015, la société Withings, spécialisée dans la fabrication d’appareils de santé connectés, avait cartographié les régions de France les plus touchées par l’obésité. Les données avaient été collectées auprès de 100 000 utilisateurs. La Champagne-Ardenne et la Picardie seraient les régions les plus touchées par le surpoids ou l’obésité avec respectivement 54,4% et 52,6% de personnes touchées. L’Île-de-France en revanche serait la région la moins touchée avec 43% d’obèses. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles