Bac : "tigre bleu", "question M", les candidats crient leur colère sur Internet

Certaines questions des épreuves du Bac ont révolté les candidats[FREDERICK FLORIN / AFP]

Sitôt les premières épreuves du baccalauréat passées, les réclamations de certains candidats se multiplient sur les réseaux sociaux. Un texte de Laurent Gaudé en épreuve de français et une question de l'épreuve d'anglais sont notamment décriés.

 

Actualisation : Laurent Gaudé rassure les lycéens (MAJ 22/06/15 - 18H29)

 

- Laurent Gaudé et le Tigre bleu

"Je suis celui qui n'a pas osé suivre jusqu'au bout le tigre bleu de l'Euphrate". Ce simple vers tiré de la pièce de théâtre "Le Tigre bleu de l'Euphrate" a déstabilisé nombre de lycéens.

Les candidats des filières S et ES avait le choix de commenter le dernier acte de la pièce de Laurent Gaudé. Mais certains élèves à l'esprit un peu littéral en ce jour d'examen, n'ont pas vu dans cet extrait la référence de l'auteur. Le dramaturge abordait ici le Tigre, fleuve de Mésopotamie et non le félin qui porterait une inhabituelle couleur.

Il n'en fallait pas plus pour que ce quiproquo devienne l'un des sujets les plus discutés sur les réseaux sociaux vendredi et samedi.

 

 

 

 

La maison d'édition Actes Sud, où est paru l'ouvrage en 2002, a réagi en souhaitant rassurer les candidats : "Comme tout texte poétique, il ne peut se réduire à une seule interprétation et au contraire laisser au lecteur la possibilité de choisir celle qu'il voudra fabriquer à partir de son imaginaire, de la rêverie que lui inspire le texte".

 

- La question M

Par ailleurs, c'est une question du bac d'anglais qui a également indigné les lycéens. Une pétition pour annuler cette partie de l'épreuve a même été lancée par Arthur, un candidat de 18 ans, et rassemblé plus de 9 000 soutiens.

La "question M" portait sur un extrait d'"Atonement", roman du britannique Ian McEwan. Selon le texte accompagnant  pétition, "La majorité des élèves au bac n'ont pas pu répondre à la question M car jugée trop difficile." Les signataires réclament donc l'annulation de la question ou un changement de notation.

Un mouvement qui ne fait pas l'unanimité auprès des autres candidats.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles