Ce que l'on sait d'Air Products, la société visée par le terroriste

Vue aérienne du site d'Air Products visé par un attentat vendredi matin. [Google Map]

La société Air Products, visée par un attentat terroriste vendredi matin à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) pourrait avoir été sélectionnée pour causer le maximum de dégats, au regard des produits stockés sur le site.

 

En s'attaquant à un établissement de la compagnie Air Products, le ou les terroristes - responsable de la mort d'une personne retrouvée décapitée - cherchaient peut-être à commettre des dégats colossaux en frappant un site classé Séveso, où sont stockés des produits sensibles, à proximité immédiate d'un centre commercial fréquenté.

Air Products & Chemicals est en effet un fournisseur de gaz industriels et se présente notamment comme le plus grand fournisseur d'hydrogène - hautement inflammable - et d'hélium du monde. La société affiche également des positions puissantes sur les marchés de la fourniture d'hydrogène, de la gazéification du charbon, ou de la liquéfaction du gaz naturel.

 

Site hautement sécurisé

Si la nature des produits entreposés sur le site de Saint-Quentin-Fallavier n'a pas encore été précisée, le modus operandi du terroriste laisse entendre qu'il a sans doute cherché à faire exploser des stocks en précipitant sa voiture sur des bonbonnes de gaz à l'issue d'un rodéo. Les origines de l'explosion survenue vers 09H50 doivent encore être déterminées mais elles sont probablement liées à la volonté de commettre un dégat majeur.

Les sites d'Air Products obéissent à des règles drastiques en matière de sécurité et doivent notamment prévoir des systèmes de confinement pour éviter des effets en chaîne. L'enquête déterminera sans doute si ces dispositions ont permis d'éviter un sinistre majeur.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles