Fusillade à Roye : l'auteur présumé en cours de défèrement

Des gendarmes bloquent la route près d'un  camp de gens de voyage à Roye (Somme), le 25 août 2015 après une fusillade mortelle [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives] Des gendarmes bloquent la route près d'un camp de gens de voyage à Roye (Somme), le 25 août 2015 après une fusillade mortelle [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives]

L'auteur présumé de la fusillade qui a fait quatre morts et trois blessés mardi à Roye (Somme) était en cours de défèrement vendredi matin, et une information judiciaire a été ouverte pour assassinat et tentative d'assassinat, a indiqué le procureur d'Amiens.

 

"La mise en examen est en cours et devrait être terminée en fin de matinée, début d'après-midi", a déclaré le procureur, Bernard Farret. "Une information a été ouverte des chefs d'assassinat et tentative d'assassinat", a-t-il ajouté.

Jeudi, le magistrat avait indiqué à l'AFP que le suspect se contentait de déclarations "a minima" aux enquêteurs sur les motifs de son geste, refusant également la présence d'un avocat pendant sa garde à vue.

Agé de 73 ans, il était sous l'emprise de l'alcool lorsqu'il a fait feu mardi après-midi tuant trois membres d'une même famille, une jeune femme de 19 ans, sa fille de neuf mois et son beau-père, dans un camp de gens du voyage de la petite de Roye (Somme). Il avait ensuite abattu, armé d'un fusil de chasse, un gendarme de 44 ans.

Gravement blessé par les gendarmes qui avaient riposté, il avait été transporté au CHU d'Amiens, puis placé en garde à vue mercredi à 10H00. Le procureur Bernard Farret n'a pas souhaité dire à l'AFP si le suspect était toujours hospitalisé, "pour des raisons de sécurité".

 

 

 

Vous aimerez aussi

Patrick HERTZOG / AFP
Attaque Fusillade à Strasbourg : qui sont les victimes de l'assaillant ?
Terrorisme Fusillade de Strasbourg : le récit de l'opération dans laquelle Cherif Chekatt a été abattu
Terrorisme Strasbourg : après l'épilogue, le soulagement des habitants

Ailleurs sur le web

Derniers articles