Jihadistes : 133 personnes parties de France ont été tuées

Le Premier ministre Manuel Valls le 11 septembre 2015 à Martres-Tolosane [PASCAL PAVANI / AFP] Le Premier ministre Manuel Valls le 11 septembre 2015 à Martres-Tolosane [PASCAL PAVANI / AFP]

Cent trente-trois personnes parties de France et impliquées dans les filières djihadistes irako-syriennes sont mortes à ce jour, a déclaré mardi le Premier ministre, Manuel Valls, devant l'Assemblée nationale.

 

"Nous estimons le nombre de Français ou des résidents en France enrôlés dans les filières djihadistes à 1.880; 491 sont sur place et 133 ont à ce jour trouvé la mort, et de plus en plus au travers d'actions meurtrières, sous forme d'attentats suicides", a précisé Manuel Valls.

 

 

 

Vous aimerez aussi

Croquis d'audience réalisé le 4 juin 2018 au procès de Christine Rivière, surnommée "Mamie jihad" (d), à la cour d'appel de Paris [Benoit PEYRUCQ / AFP/Archives]
Justice Dix ans de prison en appel contre «Mamie jihad», partie trois fois en Syrie
Justice Sept ans de prison pour une Française partie en Syrie avec trois enfants
Farid Rettoun, cache son visage et celui de sa femme, lors de son procès devant le tribunal correctionnel de Paris le 25 juin 2018  [Eric FEFERBERG / AFP]
Justice Au procès d’une famille du Loiret versée dans le jihad, regrets en série à la barre

Ailleurs sur le web

Derniers articles