Jihadistes : 133 personnes parties de France ont été tuées

Le Premier ministre Manuel Valls le 11 septembre 2015 à Martres-Tolosane [PASCAL PAVANI / AFP] Le Premier ministre Manuel Valls le 11 septembre 2015 à Martres-Tolosane [PASCAL PAVANI / AFP]

Cent trente-trois personnes parties de France et impliquées dans les filières djihadistes irako-syriennes sont mortes à ce jour, a déclaré mardi le Premier ministre, Manuel Valls, devant l'Assemblée nationale.

 

"Nous estimons le nombre de Français ou des résidents en France enrôlés dans les filières djihadistes à 1.880; 491 sont sur place et 133 ont à ce jour trouvé la mort, et de plus en plus au travers d'actions meurtrières, sous forme d'attentats suicides", a précisé Manuel Valls.

 

 

 

À suivre aussi

Télévision Chronique glaçante à voir sur Arte, «Djihadistes de père en fils» suit des enfants poussés à devenir «des soldats de l'armée de Dieu»
Daesh Qui était Abou Bakr al-Baghdadi, l'ancien chef de Daesh ?
L'une de ces femmes pourrait être Jennifer Clain, la nièce des frères Fabien et Jean-Michel Clain, qui avaient revendiqué les attentats du 13 novembre 2015 à Paris.
Terrorisme Neuf enfants de jihadistes et leurs mères rapatriés en France

Ailleurs sur le web

Derniers articles