Un "texte solennel" condamnant le terrorisme diffusé dans les mosquées

Anouar Kbibech, président du Conseil Français du Culte Musulman. [JOEL SAGET / AFP]

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé mercredi qu'il allait diffuser auprès des quelque 2.500 mosquées de France un "texte solennel" condamnant "sans ambiguïté" toute "forme de violence ou de terrorisme", en vue du prêche de vendredi prochain.

"Devant l'horreur des tueries aveugles qui ont été perpétrées" le 13 novembre à Paris, et qui ont fait 129 morts, "le CFCM ainsi que l'ensemble des organisations musulmanes appellent toutes les mosquées de France à consacrer le prêche de vendredi prochain à ces évènements tragiques qui ont profondément touché la communauté nationale", selon un communiqué de l'instance représentative du culte musulman.

Le CFCM précise qu'il "diffusera" aux mosquées "un texte solennel qui pourra servir de ligne directrice pour le prêche". "Les musulmans de France réaffirmeront ainsi leur rejet catégorique et sans ambiguïté de toute forme de violence ou de terrorisme, qui est la négation même des valeurs de paix et de fraternité que porte l'islam", écrit le CFCM. Ils "proclameront également leur attachement indéfectible au pacte républicain qui nous unit tous, ainsi qu'aux valeurs qui font la France", poursuit le bureau de l'instance.

Enfin, "les musulmans élèveront des prières pour la France, avec tous leurs voeux de paix et de sécurité pour la patrie", comme ils l'avaient déjà fait après les attentats parisiens de janvier contre le journal Charlie Hebdo et un supermarché casher, et à l'image notamment de ce qui est pratiqué chaque semaine dans de nombreuses synagogues.

Les responsables des grandes fédérations musulmanes (liées à l'Algérie, au Maroc, à la Turquie, proche des Frères musulmans ou des piétistes du Tabligh...), qui ne rassemblent cependant pas l'intégralité des mosquées de France, ont tous condamné, dès la nuit de vendredi à samedi puis durant le week-end, la "barbarie" des attentats de Paris.

La grande mosquée de la capitale a elle appelé "tous les citoyens de confession musulmane et leurs amis" à exprimer vendredi à 14H00 "leur profond attachement à Paris, à sa diversité et aux valeurs de la République" devant ce lieu de culte symbole de l'islam en France depuis les années 1920, dans le Ve arrondissement.

 

Vous aimerez aussi

Les secrets de Paris «Fluctuat nec mergitur» : que signifie la devise de Paris ?
Une femme passe devant le pochoir de l'artiste Bansky le 25 juin 2018, dans une rue près de la salle de concert du Bataclan [Thomas SAMSON / AFP/Archives]
mémoire Charlie, Bataclan... L'impact traumatique des attentats à l'étude
Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, à Paris le 16 novembre 2015 [BERTRAND GUAY / AFP/Archives]
Attentats de Paris Trois ans après le 13 Novembre, hommage national aux victimes à Paris et Saint-Denis

Ailleurs sur le web

Derniers articles