Attentats de Paris : les manifestations interdites jusqu'au 30 novembre

L'arrêté préfectoral post-attentats a déjà été prolongé une fois en Ile-de-France. [Mickael Sizine / Direct Matin]

La préfecture de police de Paris a une nouvelle fois prolongé la durée de son arrêté interdisant toute manifestation sur la voie publique, cette fois jusqu'au 30 novembre. La mesure a été prise immédiatement à la suite des attentats du 13 novembre.

L'arrêté préfectoral du 21 novembre justifie la décision "au vu du contexte actuel, de la tenue de la COP21 et de la venue à cette occasion de plus d’une centaine de chefs d’Etats et de gouvernements". L'interdiction prendra fin théoriquement le soir du 30 novembre, à minuit. Le précédent arrêté courait jusqu'au soir du 22 novembre, prolongeant ainsi le premier arrêté qui durait jusqu'au jeudi 19 novembre à midi. La ville vivait alors au ralenti.

Le texte rappelle également que les organisateurs d'événements "devront, avant la représentation, prévoir un dispositif de sécurité renforcé, notamment en matière de contrôle d’accès et de filtrage, ainsi qu’un dispositif d’attente adapté du public en extérieur".

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles