Le port du voile par une adjointe au maire d'Argenteuil fait débat

La photo de l'élue portant le voile est publiée sur le site de la mairie depuis le printemps 2014.[Capture du site internet de la mairie Argenteuil]

Le débat sur le port du voile a été relancé après un tweet rappelant la photo d'une adjointe d'Argenteuil (Val-d'Oise) affichant ce signe religieux sur le trombinoscope des élus.

C'est un tweet d'Amine El-Khatmi, un élu socialiste d'Avignon (Vaucluse) qui a mis le feu aux poudres mardi. Celui-ci s'indigne du port du voile d'une élue de la ville francilienne, apparaissant sur le trombinoscope de la mairie. Il parle alors de "consternation" en rappelant que l'élue est issue de la majorité LR UDI (depuis 2014). 

Adjointe au maire, Georges Mothron, chargée de l'enfance, l'élue en question, Fatiha Bacha, avait déjà fait parlé d'elle au printemps 2014, en venant avec son voile en conseil municipal. L'opposition avait critiqué le fait qu'une élue puisse porter un signe religieux distinctif alors que c'est interdit pour les personnes travaillant dans la fonction publique. "Cela correspond à la diversité argenteuillaise", s'était alors justifié le maire, au Parisien.

Il n'est pas illégal de porter le voile sur un portrait officiel

L'opposition de gauche n'a rien fait contre la photo, qui a été mise en ligne au début du mandat de Georges Mothron, donc il y a presque deux ans. Il n'y a d'ailleurs aucune intraction à la loi. Car la stricte laïcité s'applique aux agents publics, mais pas aux élus. Sauf s'ils viennent à officier une cérémonie de mariage civil.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles