Génération identitaire manifeste sans autorisation à Calais, 14 interpellations

Démantèlement du camp de migrants la "Jungle" le 3 mars 2016 à Calais [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives] Démantèlement du camp de migrants la "Jungle" le 3 mars 2016 à Calais [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives]

Quelques 130 militants du groupuscule d'extrême droite Génération identitaire ont manifesté samedi matin dans deux rues de Calais pour s'opposer à la présence des migrants.

La manifestation n'avait pas été déclarée en préfecture, ce qui a conduit les CRS à intervenir, puis disperser ses participants munis de fumigènes, de banderoles et de pneus qu'ils ont incendiés. Ils ont bloqué deux ponts près du centre-ville de la cité portuaire. Les autorités ont interpellé 14 personnes et saisi un camion "transportant du matériel du groupe identitaire".

Génération identitaire est la branche jeunes du Bloc identitaire, fondé en 2003 par d'anciens leaders d'Unité radicale, le groupuscule dissous un an plus tôt après la tentative d'assassinat contre Jacques Chirac par l'un de ses sympathisants lors du défilé du 14 juillet. Adepte d'actions médiatiques, très présent sur internet, le Bloc identitaire défend une vision "ethnique" et "culturelle" de l'identité européenne, avec un discours islamophobe.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles