Violences sur un lycéen : le policier face à la justice

L'incident avait eu lieu le 24 mars dernier. L'incident avait eu lieu le 24 mars dernier.[©LIONEL URMAN/SIPA]

Le policier qui a frappé un lycéen âgé de 15 ans, lors d’une manifestation à Paris le 24 mars dernier, doit comparaître aujourd’hui devant la justice.

Largement diffusées sur Internet, les images de son coup de poing au visage du lycéen ­valent au fonctionnaire d’être poursuivi pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique. Un délit passible de trois ans d’emprisonnement. La préfecture de police a indiqué de son côté que des lycéens avaient jeté des projectiles sur les véhicules des forces de l’ordre peu avant l’incident.

Expliquant que son client a eu le nez fracturé à cause de l’agent, l’avocat de l’adolescent souhaite pour sa part étendre ce cas à toutes les violences policières dont sont victimes, selon lui, les jeunes. C’est pourquoi il pourrait obtenir dès aujourd’hui le renvoi du procès, en contestant le fait que l’affaire est entre les mains d’un juge unique. Il souhaite en effet qu’une formation collégiale s’empare de ce dossier.

A lire aussi : Loi travail : des milliers de personnes contre le 49.3

 La décision d'un possible renvoi doit être prise alors qu'aujourd'hui est prévue une nouvelle journée de mobilisation contre la loi travail. Les syndicats de policiers ont de leur côté appelé à manifester le 18 mai pour dire "stop à la haine anti-flic".

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles