JO 2024 : le plan de Paris prévoit des baignades dans la Seine

La maire de Paris Anne Hidalgo donne une conférence de presse sur la candidature de Paris aux JO-2024, le 17 mai 2016 à Paris [MARTIN BUREAU / AFP] La maire de Paris Anne Hidalgo donne une conférence de presse sur la candidature de Paris aux JO-2024, le 17 mai 2016 à Paris [MARTIN BUREAU / AFP]

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a présenté mardi, quarante-trois mesures pour accompagner la candidature de la capitale aux JO de 2024. Un plan «ambitieux et inédit» dans lequel figure la possibilité de se baigner dans la Seine en 2024.

L'édile socialiste a ainsi invité les élus pour la «grande baignade de 2024 dans la Seine» dont la réduction de la pollution bactériologique, doit permettre la baignade de loisir. Des épreuves olympiques de natation sont sensées s'y dérouler.

A lire aussi : Anne Hidalgo présidente du groupe des plus grandes villes du monde ? 

Anne Hidalgo renoue ainsi avec une promesse de Jacques Chirac, qui promettait en 1988, lorsqu'il était maire de Paris, qu'il deviendrait possible de se baigner dans la Seine en... 1993.

Un «héritage» pour Paris

«La préparation de la candidature doit constituer une opportunité historique pour améliorer la protection de l'environnement, les transports, le logement ou les services publics de la Ville», a indiqué la maire de Paris pour résumer ce plan qu'elle veut être un «héritage» des Jeux pour la Ville.

L'élue a présenté ce plan à l'ouverture du Conseil de Paris, en présence, entre autres, des deux co-présidents à la candidature de Paris aux JO, Bernard Lapasset et Tony Estanguet et les anciens athlètes Marie-José Pérec et Guy Drut ainsi que le boxeur Brahim Asloum. «Nous devons montrer que la France est un grand pays de sport», a expliqué Tony Estanguet alors que la triple championne olympique, Marie-José Pérec, a salué un «projet pour tout le monde». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles