Grève illimitée de la SNCF : les prévisions de trafic

Des voyageurs dans la gare de Saint-Charles à Marseille en fin d'après-midi, le 31 mai 2016 [ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP]

A quoi s'attendre avec la grève illimitée ? A neuf jours du début de l'Euro, trois syndicats de la SNCF appellent à partir de ce mercredi à une grève illimitée. Le mouvement s'annonce relativement fort et précède d'autres turbulences dans les transports.

Seulement 40% des Transiliens, le tiers des Intercités, la moitié des TER en circulation et six TGV sur dix prévus, selon la SNCF.

Rail : prévisions de trafic [Alain BOMMENEL, Valentina BRESCHI / AFP]
 

En Ile-de-France

Globalement 40% des trains doivent être assurés. Si le RER A sera épargné (trafic normal), environ un tiers des RER B, D et E rouleront, 40% des RER C. La ligne R du Transilien sera la plus affectée avec 10% seulement des trains. Sur les autres lignes, entre un tiers et la moitié circuleront.

En province

La moitié des liaisons TER seront assurées, y compris par des cars de substitution. Côté TGV, la grève touchera davantage les lignes Ouigo et Sud-Est, où 40% des trains doivent circuler, et les axes Nord et Atlantique (50%). Les liaisons Intercités seront elles plus sévèrement touchées, avec un tiers des trains en moyenne en journée et zéro la nuit.

A l'international

La SNCF prévoit un trafic normal sur Eurostar et Alleo (Allemagne), 75% des Lyria (Suisse) et Thalys et seulement 40% des Ellipsos (Espagne) et un tiers des trains SVI (Italie).

Une semaine difficile dans les transports

Dans les transports publics parisiens, la CGT a appelé à partir de jeudi à une grève illimitée pour des questions salariales et contre le projet de loi travail. La RATP n'anticipe que de légères perturbations.

Le gouvernement pourrait aussi affronter un conflit dans les aéroports, les syndicats de l'aviation civile appelant à la grève de vendredi à dimanche pour demander l'arrêt des baisses d'effectifs et peser sur la renégociation de leur cadre social et indemnitaire. Des négociations, actuellement en cours avec la direction générale de l'aviation civile (DGAC), pourraient toutefois aboutir à lever la grève.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles