Le gendarme de Saint-Tropez inaugure son musée

L'ancienne gendarmerie désaffectée est devenue un haut lieu du tourisme international dans la cité bal­néaire de Saint-Tropez. L'ancienne gendarmerie désaffectée est devenue un haut lieu du tourisme international dans la cité bal­néaire de Saint-Tropez. [Capture Twitter]

Un hommage aux képis tropéziens. Récemment transformée en musée, la gendarmerie la plus célèbre de France, décor du film culte Le gendarme de Saint-Tropez (1964), a accueilli dimanche ses premiers visiteurs.

A mesure que la comédie du célèbre Ludovic Cruchot (Louis de Funès) et de l’adjudant Gerber (Michel Galabru) a traversé les décennies et les frontières, la brigade désaffectée est devenue un haut lieu du tourisme international dans la cité bal­néaire. L'ex-gendarmerie jouit en particulier d'une immense popularité dans les pays de l'Est, comme en République Tchèque, et a même été doublé en chinois.

A lire aussi : Le gendarme de Saint-Tropez : un musée pour Cruchot

Les amateurs peuvent ainsi y découvrir un bureau des années 1960 laissé en état, une présentation du corps de la gendarmerie et de l’histoire du bâtiment, une salle de projection diffusant des extraits de la saga des "gendarmes" et des interviews d’acteurs… Le Musée de la gendarmerie et du cinéma met également à l’honneur 70 films tournés dans la commune, à l’instar de Et Dieu… créa la femme (1956) avec Brigitte Bardot.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles