Meurtre atroce à Courbevoie : la victime a reçu 200 coups de couteau

[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Les médecins-légistes ont procédé à l’autopsie du corps de la femme sauvagement assassinée par son fils lundi soir à Courbevoie (Hauts-de-Seine). Les constatations établies font froid dans le dos.

La victime a en effet été frappée de 200 coups de couteau sur l’ensemble du corps. Ces violences ont été infligées avant et après qu'elle a eu la tête tranchée par son bourreau, son fils de 25 ans. A l’arrivée de la police lundi soir, la dépouille avait été retrouvée éviscérée. Des atrocités commises à l’aide d’un couteau en céramique retrouvé sur le lieu du crime.

A lire aussi : Atteint de démence, il décapite et éviscère sa mère

Crise de démence

Victime vraisemblablement d’une crise de démence, le meurtrier avait été maîtrisé avec difficulté par la police. Cinq décharges de pistolet à impulsion électrique avaient été nécessaires pour mettre fin à son agitation manifeste. Le suspect avait été conduit à l'hôpital Louis Mourier de Colombes, où il avait été pris en charge avant de subir un examen psychiatrique et des analyses toxicologiques.

La police judiciaire des Hauts-de-Seine a été chargée de l'enquête. Le jeune homme était connu pour deux affaires de violences volontaires, survenues en 2014 et en 2016. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles