Viry-Châtillon : l’enquête confiée à deux juges

L’information judiciaire a été ouverte pour «tentatives de meurtres sur personnes dépositaires de l’autorité publique commises en bande organisée» et «participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime».[Thomas SAMSON / AFP]

L’enquête sur l’attaque au cocktail Molotov de quatre policiers le 8 octobre à Viry-Châtillon (Essonne) a été confiée à deux juges d’instruction.

Le procureur de la République d’Evry, Eric Lallement, précise ce vendredi 21 octobre que l’information judiciaire a été ouverte pour «tentatives de meurtres sur personnes dépositaires de l’autorité publique commises en bande organisée» et «participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime».

«Gravité et complexité» de l'affaire

C’est en raison de la «gravité et de la complexité» de l’affaire que l’enquête a été confiée à deux magistrats, ajoute le procureur de la République.

A lire aussi : Le témoignage glaçant de l'un des policiers agressés à Viry-Châtillon

Le 8 octobre dernier, dans la cité de la Grande Borne, une dizaine d’individus s’en sont pris à quatre policiers, lançant sur leurs véhicules des cocktails Molotov. L’un des membres des forces de l’ordre, âgé de 28 ans, a été grièvement blessé, brûlé sur 30% du corps.

Les syndicats reçus en début de semaine par Hollande

Cette attaque est à l’origine d’un mouvement de protestation des policiers. Dans la nuit de jeudi à vendredi, des dizaines de rassemblements ont été recensés dans toute la France. Le président François Hollande a annoncé ce vendredi qu’il recevra les syndicats en début de semaine. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles