Hamon reconnaît son échec et assure que la «gauche n'est pas morte»

Benoît Hamon a réalisé le pire score d'un candidat socialiste depuis 1969.[PHILIPPE LOPEZ / AFP]

Arrivé cinquième du premier tour de l’élection présidentielle, Benoît Hamon a pris acte dans un discours grave de la défaite historique du PS et appelé à voter pour Emmanuel Macron au second tour.

Dès l’entame de son discours, donné quelques minutes après l’annonce des résultats, Benoît Hamon avoir échoué. «J’en assume pleinement la responsabilité sans me défausser sur les circonstances du quinquennat ni les les trahisons». «Cet échec est une profonde meurtrissure, je mesure la sanction historique, légitime, que vous avez exprimée envers le Parti socialiste», a-t-il ajouté.


Déclaration de Benoît Hamon à l'issue du 1er... par PartiSocialiste

«La gauche n'est pas morte»

Recueillant 6,2% des voix (estimations), Benoît Hamon a en effet réalisé le pire score d’un candidat socialiste depuis Gaston Defferre en 1969. Toutefois, le vainqueur de la primaire de la gauche a souligné que «la gauche n’est pas morte», appelant les forces de gauche à faire naître la «gauche du 21e siècle». «Vous attendez une renaissance, ce soir elle est douloureuse, demain, elle sera féconde», a-t-il lancé.

Benoît Hamon a ensuite appelé à «battre le plus fortement et le plus puissamment possible le Front national» en votant pour Emmanuel Macron au second tour. Le socialiste a souligné à propos de ce dernier qu’il «n’appartient pas à la gauche et n’a pas vocation à la représenter demain». «Je fais une distinction claire, totale, entre un adversaire politique et une ennemie de la République», a poursuivi Benoît Hamon. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles