Les médicaments à base de codéine désormais délivrés uniquement sur ordonnance

[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Les médicaments à base de codéine ne pourront désormais être délivrés que sur ordonnance.

Une annonce faite mercredi par le ministère de la Santé, afin de «mettre un terme à des pratiques addictives dangereuses et potentiellement mortelles» liées à l'usage détourné de ces produits. Cet antalgique, de la même famille que l'opium, provoque une sensation de «défonce» avec un ralentissement du rythme cardiaque. Les jeunes l'apprécient notamment dans la composition du «purple drank», une boisson dont la consommation a provoqué 30 cas graves depuis le début de l'année selon le ministère de la Santé.

De plus en plus d'adolescents consomment des cocktails à base de codéine, détournée en drogue. Jusqu'à présent, ces médicaments (des anti-douleur et des sirops pour la toux) pouvaient être délivrés sans ordonnance s'ils contenaient une quantité de principe actif inférieure à un certain seuil. Concrêtement, la vente de ces médicaments ne sera plus possible sur Internet par exemple.

Depuis le début de l'année, cinq cas d'intoxication grave à la codéine ont été signalés chez des adolescents. Deux jeunes sont morts, selon l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles