Des «résistants» imaginent un abattoir respectueux du bien-être animal

Une centaine d'agriculteurs limousins souhaitent réaliser un abattoir unique en France, qui ne ferait pas souffrir les animaux. Une centaine d'agriculteurs limousins souhaitent réaliser un abattoir unique en France, qui ne ferait pas souffrir les animaux.[© CHARLY TRIBALLEAU / AFP]

A Bourganeuf, dans la Creuse, des agriculteurs souhaitent construire un nouvel abattoir unique en France, qui aurait pour vertu d'être respectueux du bien-être animal.

Ces paysans limousins – qui se présentent eux-mêmes comme «résistants» – sont au nombre de 96. Ils viennent de la Creuse, de la Haute-Vienne et de la Corrèze et ont un rêve commun : ne pas faire souffrir l'animal. Ensemble, ils ont donc imaginé un abattoir dernier cri, alternative aux abattoirs classiques, industriels et souvent décriés.

Pour ce faire, ils ont conçu – à l'aide de chercheurs de l'INRA – un bâtiment high-tech, dans lequel tout a été pensé pour ne pas stresser l'animal et l'accompagner . Une «lumière maîtrsée» ou encore le «passage du noir à la lumière» doivent favoriser l'avancée instinctive de l'animal.

Sur le site internet du collectif, il est donc expliqué que chaque pente, le sens des rayures et les textures «ont été étudiés pour éviter le déséquilibre et les risques de glissades». En somme, le projet est tellement abouti qu'il est soutenu par l'AFAAD (Association en faveur de l'abattage des animaux dans la dignité).

Mais pour le mener à bien, la centaine d'agriculteurs a besoin de fonds. Ils ont donc lancé une collecte de crowdfunding sur internet et espèrent lever 100.000 euros en trois mois pour achever l'abattoir, qui devrait ouvrir ses portes au cours du printemps de l'année prochaine.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles