Paris : la tour Eiffel organise une fête pour célébrer le 300 millionième visiteur

Des animations auront lieu toute la journée ce jeudi, afin de célébrer les 300 millions de visiteurs de la Dame de fer. Des animations auront lieu toute la journée ce jeudi, afin de célébrer les 300 millions de visiteurs de la Dame de fer.[© SETE / E. Livinec]

Depuis son ouverture au public en 1889, la tour Eiffel a accueilli 300 millions de visiteurs. Pour fêter cette réussite, une immense fête est organisée ce jeudi 28 septembre, avec de nombreuses animations.

A cette occasion et le temps d'une journée exceptionnelle, les visiteurs sont invités à profiter au maximum de toutes les activités proposées. Dès l'arrivée sur le parvis, ces derniers pourront déjà prendre part à une animation «photo».

L'idée est se faire en prendre en photo devant la célèbre Dame de fer et coller celle-ci sur un mur de 12 mètres de long, laissant apparaitre le message «300 millions de mercis». Chacun pourra repartir avec un double de sa photo, immortalisant son passage à cette grande fête.

En parallèle, un concours photo sera lancé sur la page Facebook de la tour Eiffel invitant les participants à montrer leur attachement au monument. A l'issue de celui-ci, le grand vainqueur remportera un séjour à Paris.

De la musique à tous les étages

Dès 18h, la tour Eiffel commencera à s'ambiancer en musique, grâce aux musiciens du conservatoire à rayonnement région de Paris (CRRP). Au programme : concert d'un jazz band sur le parvis, des trompettistes au 2e étage et un quatuor de flûtes au sommet.

Puis de 20h à 23h, avis aux amateurs de son électro, un DJ set – pour les 1.500 premiers arrivants uniquement – sera proposé gratuitement au 1er étage du monument. Derrière les platines : l'artiste colombienne Isa GT, Michel D et Riks, Louise Chen ou encore Jean Tonique...

Enfin, un show lumineux sera spécialement créé pour l’événement, «pour remercier les visiteurs de la Tour». Cette illumination sera visible toutes les 30 minutes à partir de 19h30 et jusqu’à minuit.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles