Barrière effondrée: Gérard Lopez «choqué» par les déclarations de Bernard Joannin

FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Vingt-neuf supporters de Lille, dont cinq gravement, ont été blessés, après qu'une barrière du stade de la Licorne d'Amiens s'est effondrée sous leur poids alors qu'ils célébraient l'ouverture du score de leur équipe, provoquant l'interruption de la rencontre de la 10e journée du championnat de France, samedi.

Une enquête en flagrance pour blessures involontaires a été ouverte, samedi soir.

Alors que Fodé Ballo-Touré se dirigeait vers le kop du Losc après son but, les fans nordistes se sont rués comme un seul homme sur le grillage séparant la tribune latérale de la pelouse. Des dizaines d'entre eux se sont retrouvés sur le sol, écrasés par leurs camarades.

Le match a aussitôt été interrompu, à la 16e minute, par l'arbitre Thomas Leonard qui a renvoyé les deux formations aux vestiaires. 

Les journalistes de Bein Sports sur place, qui ont accès au bord du terrain car ils sont diffuseurs, ont fait était de «10 à 15 blessés», touchés «aux jambes et à la cage thoracique». 

Une scène de confusion a suivi la chute de la barrière, des soigneurs de la Croix-rouge et des pompiers prodiguant les premiers soins aux blessés, devant les CRS sur la pelouse. Des supporters ont été évacués, a constaté un journaliste de l'AFP.

Selon les dernières informations, la rencontre ne reprendra pas et «le plan Novi a été déclenché pour coordonner au mieux les secours et la prise en  charge des blessés», selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

Gérard Lopez «choqué» par les déclarations de son homologue

Dimanche, le président de Lille, Gérard Lopez, s'est dit «choqué» par les déclarations «tapageuses» de son homologue d'Amiens, Bernard Joannin.

«Je ne vais pas rentrer dans des déclarations tapageuses qui m'ont aussi choqué. La situation était grave, et après avoir entendu ce que j'ai entendu hier... c'est très très grave», a confié à l'AFP le dirigeant hispano-luxembourgeois, fustigeant l'état pas «hyper solide» de l'équipement que M. Joannin a considéré samedi «en parfait état».

La veille ce dernier avait déclaré ainsi : «Imaginez 500 personnes qui voulaient pénétrer sur le terrain», comme pour trouver une explication à l'effondrement du grillage. 

À suivre aussi

Insolite Vidéo : un garçon défie Emmanuel Macron à FIFA
Amiens : Emmanuel Macron s'offre un bain de foule
Politique Amiens : Emmanuel Macron s'est offert un bain de foule
Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron affiche sa détermination
Politique Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron affiche sa détermination

Ailleurs sur le web

Derniers articles