Deux détenus soupçonnés d'avoir préparé un attentat depuis la prison de Fresnes

Les deux suspects sont connus pour leur radicalisation.[JOEL ROBINE / AFP]

Deux détenus de la prison de Fresnes ont été mis en examen vendredi 6 octobre, soupçonnés d'avoir préparé un attentat depuis leur cellule, révèle TF1 ce lundi 9 octobre.

L’affaire a démarré en décembre 2016 lorsque les forces de l’ordre ont découvert dans le portable d’un des deux détenus des vidéos et messages envoyés via des applications cryptées évoquant la préparation d’une attaque.

Une enquête avait alors été ouverte par le parquet antiterroriste de Paris et les deux détenus de la prison de Fresnes étaient placés sous surveillance des services de renseignement.

La semaine dernière, lors d’une perquisition, les agents de la DGSI ont découvert dans la cellule d’un deux hommes plusieurs documents «prouvant leur volonté de constituer […] un groupe de ‘combattants’ en vue de commettre un attentat», rapporte TF1. Le projet était déjà bien avancé puisque plusieurs cibles étaient envisagées, notamment des surveillants de prison ou des policiers dans un commissariat.

Lundi dernier, les détenus ont été placés en garde à vue avant d’être mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle». Ils ont été de nouveau placés en détention.

Connus pour leur radicalisation

Les deux suspects, âgés de 28 et 22 ans, sont connus pour leur radicalisation. Sympathisant de Daesh, le premier serait l’un des chefs du milieu islamiste au sein de la prison de Fresnes. Le second est lui aussi présenté comme étant un islamiste radical.

Ils devaient tous les deux être bientôt libérés, l’un ce mardi 10 octobre et l’autre la semaine prochaine.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles