Une caserne de pompiers à vendre sur Le Bon Coin

Outre la vétusté de leurs locaux, les pompiers de Nîmes déplorent plusieurs agressions dont ils ont fait l’objet ces derniers temps et un manque d’effectif qui nuit, selon eux, à leur activité.[AFP]

Mécontents de leurs conditions de travail, des pompiers de Nîmes (Gard) ont entrepris de mettre en vente leur caserne sur le site de petites annonces du Bon Coin. Une action symbolique pour mettre en lumière aux yeux des autorités leur exaspération.

La description de l’offre, intitulée non sans ironie « Ancien bâtiment administratif », propose ainsi aux «potentiels acquéreurs» de devenir propriétaires d’une «surface de 2000m2 comprenant de nombreuses pièces à usage de bureaux, avec un grand garage pour véhicules et un parking ». Le court texte n’omet pas d’indiquer qu’un «rafraîchissement est à prévoir».

le-bon-coin-caserne.jpg

Outre la vétusté de leurs locaux, les pompiers de Nîmes déplorent plusieurs agressions dont ils ont fait l’objet ces derniers temps et un manque d’effectif qui nuit, selon eux, à leur activité.

«Ça devient de plus en plus compliqué de travailler dans ces conditions d'insécurité, on est à effectif constant depuis 2003 alors que l'activité a augmenté de 20%», a indiqué un représentant syndical qui réclame par ailleurs le renouvellement de cinquante-sept camions de feux de forêt.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles