Un adolescent de 17 ans qui projetait de partir en Syrie, mis en examen et écroué

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire et le mineur a été mis en examen par le juge antiterroriste pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle»[Geoffroy Van der Hasselt / AFP]

Un adolescent de 17 ans, soupçonné de vouloir partir faire le jihad en Syrie ou en Irak, a été mis en examen et écroué samedi 20 janvier à Paris.

Le jeune homme a été arrpeté à Rennes d'où il est originaire. Il a ensuite placé en garde à vue par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) pour des «velléités de départ en zone irako-syrienne», a précisé une source judiciaire proche du dossier.

D'après le quotidien régional Ouest-France, «des proches auraient signalé aux pouvoirs publics le changement de comportement du jeune homme qui aurait établi un contact avec d'autres personnes suspectes».

A l'issue de quatre jours de garde à vue, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire et le mineur a été mis en examen par le juge antiterroriste pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle». Il risque 30 ans de réclusion criminelle.

En 2017, le nombre de départs vers les zones jihadistes irako-syriennes a fortement diminué, selon les autorités françaises. La raison? Le renforcement des contrôles aux frontières et le recul sur le terrain de Daesh face à la coalition.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles