Une surveillante de prison amoureuse tente d’aider un détenu à s’évader

C’était la quatrième tentative d’évasion pour le détenu, mais la première collaboration de Laure, qui a très vite vu sa vie basculer. Photo d'illustration. [AFP]

Et si l’amour était possible entre une surveillante de prison et un détenu ? Laure en rêvait. Pour l’aider et le faire libérer, elle a commis l’impensable.

Dans le reportage «Prison : amours interdites» de Complément d’enquête, diffusé le 8 février sur France 2, Laure, une surveillante de prison explique le plan d’évasion élaboré par son amoureux prisonnier.

A l’aide de Google Earth, elle montre le lieu où elle avait caché sa voiture la veille de l’évasion, en juillet 2010, près de la prison, dans la forêt «à l’abri des regards, dans un renfoncement».

Lorsque Laure devait prendre son service dans le mirador, à une heure du matin, le détenu devait sectionner les barreaux, les barbelés et le grillage.

Laure a vu sa vie basculer

Il devait ensuite s’enfuir, traverser le stade de foot et grimper le mur d’enceinte. A ce moment-là, Laure devait le laisser fuir sans donner l’alerte. De l’autre côté du mur, le fils de Laure devait positionner une échelle, pour faciliter la descente du prisonnier.

Le plan semblait simple, un peu trop d’ailleurs. La voiture et l’échelle ont été rapidement repérées. C’était la quatrième tentative d’évasion pour le détenu, mais la première collaboration de Laure, qui a très vite vu sa vie basculer.

«Aujourd’hui, avec du recul, je me dis que c’était complètement fou. Mais sur le moment, il n’y a rien qui pouvait m’arrêter», a-t-elle confié dans le reportage.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles