Action anti-migrants: la compagnie d'hélicoptère victime «d'une escroquerie» ?

Au cours de la matinée de samedi, des militants du groupuscule Génération Identitaire ont pris position au col de l'Echelle, culminant à 1.762 mètres à six kilomètres de la frontière italienne.[ROMAIN LAFABREGUE / AFP]

Heli-Max, la compagnie d’hélicoptère utilisée par Génération Identitaire pour son opération anti-migrants au col de l’Echelle (Hautes-Alpes), se dit victime d’une escroquerie de la part du groupuscule d’extrême droite.

La compagnie se dit «très en colère», et ne mâche pas ses mots, dans une publication Facebook datée de la nuit de samedi à dimanche.

Évoquant une «escroquerie commerciale, idéologique et nuisible à l’image de nos sociétés», la direction de la compagnie Heli-Max assure ne pas avoir eu connaissance «de l’objectif de ces images par la suite», et s’insurge du fait que Génération Identitaire se soit «permise de les utiliser sans notre accord auprès de la presse».

La compagnie assure avoir été contactée «pour une simple mission de prises de vues aériennes banales avec deux hélicoptères», et envisage désormais une action en justice contre Génération Identitaire.

Dans cette publication, la compagnie tient également à rappeler être engagée dans «une démarche morale et une raison d’être tournée vers l’aide aux personnes plutôt que vers la haine et le mépris».

Une centaine de membres du groupe Génération Identitaire avaient bloqué samedi un col des Hautes-Alpes emprunté par les migrants cherchant à passer d'Italie en France. Au cours de la matinée, ils ont pris position au col de l'Echelle, culminant à 1.762 mètres à six kilomètres de la frontière italienne.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles