Trafic de drogue : cinq familles expulsées de leur logement social

Mardi 22 mai, cinq familles, impliquées dans un vaste trafic de drogue, ont été expulsées de leur logement social du 19e arrondissement de Paris.

La cité Reverdy était devenue une véritable plaque tournante du trafic de crack. Lors d’un coup de filet mené en 2014, 25 personnes avaient été interpellées et 200.000 euros ainsi que de la drogue avaient été saisis. Les dix principaux dealers avaient par la suite été condamnés.

De son côté, le bailleur social RIVP avait, dès 2013, lancé une procédure d’expulsion pour «troubles graves à la jouissance». En 2017, un jugement d’expulsion visant cinq familles impliquées dans le trafic avait été rendu.

C’est dans ce cadre qu’elles ont été expulsées mardi par la police de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP).

«Garantir la tranquillité des habitants»

Interrogé ce mercredi 23 mai dans La Matinale de CNEWS, Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris chargé du logement, s’est dit satisfait de l’aboutissement de cette affaire, vieille de dix ans. «Il est indispensable de mener ce type de procédure si on veut garantir la tranquillité des habitants d’un quartier», a-t-il ainsi souligné. Et de rappeler : «quand on vit dans un logement social, on a évidemment des droits, mais on a aussi des devoirs. Vivre dans un logement social à Paris c’est une chance».

À suivre aussi

Municipales 2020 Anne Hidalgo engrange les soutiens et poursuit sa marche en avant
Dans le 20e, la Villa Dury Vasselon va bientôt devenir la Villa Hortense Dury Vasselon.
patrimoine Paris : les rues se féminisent dans la capitale avec la rue Juliette Récamier
JO 2024 : la colère des hôteliers contre le partenariat du CIO avec AirBnb
Paris JO 2024 : la colère des hôteliers contre le partenariat du CIO avec AirBnb

Ailleurs sur le web

Derniers articles