Le parcours de Mamoudou Gassama, d'un bateau de migrants à l'Elysée

Avant d'arriver en France, il a du faire un long chemin, comme des milliers d'autres migrants ayant fui la guerre ou la misère[Thibault Camus / POOL / AFP]

Mamoudou Gassama a fait la une de la presse française et même internationale ce lundi matin, après son geste héroïque, samedi soir, qui a permis de sauver la vie d'un enfant. 

Le jeune homme n'a pas hésité à escalader à mains nues un immeuble pour mettre en sécurité l'enfant qui était suspendu dans le vide, se tenant au balcon du quatrième étage.

Reçu ce lundi matin à l'Elysée, Mamoudou Gassama, sans-papiers, sera naturalisé français. C'est Emmanuel Macron lui même qu'il a annoncé, ajoutant que le héros intégrerait dans la foulée le service civique des sapeurs-pompiers.

Un long voyage vers la France

Le jeune homme de 22 ans a raconté depuis son histoire. Avant d'arriver en France, il a du faire un long chemin, comme des milliers d'autres migrants ayant fui la guerre ou la misère.

Après avoir quitté le Mali, il a rejoint le Burkina Faso puis le Niger, avant d'entrer en Libye. De là, il a pu monter à bord d'un bateau de migrants pour traverser la Méditerranée, parvenant à atteindre l'Italie. Il a raconté aux médias que la traversée de la mer fut « terrible ».  

Depuis l'Italie, il est ensuite parvenu à gagner la France, en septembre dernier, à l'issue d'un long voyage qui aura donc duré près de cinq ans. Il vit actuellement dans un foyer à Montreuil.

Après s'être vu promettre la nationalité française et un emploi de sapeur-pompier pour lequel il semble taillé, Mamoudou Gassama peut désormais aborder l'avenir de manière sereine.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles