Bertrand Cantat met fin à sa tournée et annule ses deux dernières dates

«Après 27 concerts devant 35.500 personnes, la tournée (...) s'est terminée hier soir à Bruxelles à l'Ancienne Belgique», a annoncé Bertrand Cantat sur Facebook[AFP - Image d'illustration]

L'ancien leader de Noir Désir met fin à sa tournée prématurément en annulant ses deux dernières dates de concert prévues à Pau et à Bordeaux en fin d'année. 

C'est ce qu'il a annoncé à ses fans, ce lundi, sur sa page Facebook.

«Après 27 concerts devant 35.500 personnes, la tournée (...) s'est terminée hier soir à Bruxelles à l'Ancienne Belgique. Nous tenons à remercier chaleureusement le public si nombreux», a indiqué le chanteur très contesté en raison de sa condamnation à huit ans de prison en Lituanie pour la mort en 2003 de Marie Trintignant, sa compagne de l'époque.

Le média belge «La Dernière heure» avait déjà rapporté les propos tenus par le chanteur dimanche soir lors de son concert à Bruxelles. Ce soir-là, il avait remercié ses fans pour «la dernière date de la tournée, la dernière tout court».

Un retour décrié

Bertrand Cantat avait déjà annulé sa participation à des festivals organisés cet été, après que plusieurs associations de défense des droits des femmes ont dénoncé sa présence sur scène. 

Les premiers concerts avaient ainsi déchaîné les passions, avec manifestations devant les salles et invectives. A Grenoble, mi-mars, il avait été accueilli aux cris d'«assassin!».

Libéré en 2007 après avoir purgé plus de la moitié de sa peine de huit ans, le chanteur bordelais avait progressivement repris son activité artistique à partir de 2010. Malgré le succès de la tournée avec la formation Détroit il y a quatre ans, la sortie de son album solo, fin 2017, s'était faite sur fond de polémique, à la suite d'une couverture des Inrocks parue en pleine tempête Weinstein.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles