Couple de policiers agressés : ce que l'on sait de l'affaire

Les policiers de Nantes lors d'une manifestation en octobre 2016. [JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP]

L'agression à Othis (Seine-et-Marne) d'un couple de policiers en civil devant leur petite fille de 3 ans révolte l'opinion publique depuis mercredi soir. Voici les trois points clés de l'affaire.

Des airs de vengeance 

À bord de leur véhicule, les deux agresseurs auraient reconnu la policière qui les avait contrôlés quelques mois plus tôt à Aulnay-sous-Bois. Après avoir insulté la jeune femme, qui portait une attelle au bras à cause d'un accident de travail, ils lui ont asséné un coup de poing au visage. Son conjoint, lui, a écopé de multiples coups de pied.

La policière, qui officie à Aulnay-sous-Bois et son compagnon, également policier en Seine-Saint-Denis, se sont vus prescrire respectivement quatre et quinze jours d'interruption totale de travail. 

Un suspect interpellé

Vendredi matin, l'un des deux agresseurs a été arrêté en Seine-et-Marne. Bien que leurs identités n'ont pas été révélées, Le Parisien a indiqué que les deux hommes seraient deux frères de 25 et 27 ans. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Meaux. 

La classe politique intraitable

Sur son compte Twitter, le Président de la République n'a pas tardé à réagir, dénonçant «l'ignominie et la lâcheté des deux voyous». 

Même son de cloche pour le Ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui, sur son compte officiel, souligne le caractère «ignoble» de l'agression. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles