Paris : la cigarette désormais interdite dans six jardins de la capitale

Il n'est désormais plus possible de fumer une cigarette dans le parc Georges Brassens, dans le 15e.[© LUDOVIC MARIN / AFP]

A partir de ce mardi 10 juillet, il est désormais interdit de fumer dans six parcs et jardins de la ville, à titre d'expérimentation, emboitant le pas de Strasbourg.

Vers la fin de la cigarette allongé dans l’herbe. Cette demande du groupe des Radicaux de gauche, centres et indépendants (PRGCI), a été amendée mardi dernier (3 juillet) et ne concerne, dans un premier temps, que six parcs et jardins.

Six maires d’arrondissement se sont ainsi portés volontaire pour mener ce premier test, dans le parc Georges Brassens (15e), dans les jardins Anne Franck (3e) et Yilmaz Güney (10e) et dans les squares Trousseau (12e), Henri Cadiou (13e) et Batignolles (17e).

Cette expérimentation de quatre mois, lancée ce mardi, a été associée à l’installation de panneaux à toutes les entrées des sites concernés. Mais la mairie indique que les fumeurs ne seront pas sanctionnés, seulement rappelés à l’ordre.

«L’idée n’est pas de leur taper dessus, ni de les stigmatiser. C’est une question de santé publique mais aussi de propreté et de protection de l’environnement», a ainsi expliqué Laurence Goldgrab, présidente du groupe PRGCI. 

Si cette expérimentation s’avère concluante, elle pourrait ensuite être généralisée, dès cet automne, à l’ensemble des parcs et jardins parisiens, alors que c’est déjà le cas depuis 2015 à proximité des aires de jeux pour enfants. L’an dernier, près de 350 tonnes de mégots ont été ramassés par les services de la mairie.

Il est de notre devoir d'élus de mieux sensibiliser et de renforcer notre action sur ce sujetLaurence Goldgrab, présidente du groupe des Radicaux de gauche au Conseil de Paris

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles