Parcoursup : 66.400 jeunes encore sans affectation

Près de 73% des 812.050 inscrits initialement sur Parcoursup sont en revanche fixés sur leur sort.[DENIS CHARLET / AFP]

Selon les chiffres officiels actualisés ce jeudi, 66.400 jeunes attendent toujours une affectation sur la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur, Parcoursup, à quelques semaines de la rentrée.

Le ministère assure toutefois que seuls 16.298 d'entre eux cherchent activement à «s'inscrire via Parcoursup» et ont ainsi répondu à des propositions d'accompagnement, explique à l'AFP Jérôme Teillard, chef du projet Parcoursup au ministère de l'Enseignement supérieur.

Les autres, soit quelque 50.100 candidats, sont considérés comme «inactifs». «Ils ne se manifestent plus : on leur a envoyé plusieurs messages, et depuis le 7 juillet, lendemain des résultats du bac, ils ne se sont pas manifestés», assure Jérôme Teillard, qui souhaite envoyer aux futurs étudiants «un message de sérénité : tous les jours il y a des propositions qui sont faites aux candidats».

Près de 73% des 812.050 inscrits initialement sur Parcoursup sont en revanche fixés sur leur sort : 481.530 ont définitivement accepté une proposition tout comme 110.322 autres qui ont, eux, maintenu un ou plusieurs autres voeux en attente. Près de 154.000 personnes ont par ailleurs quitté Parcoursup notamment en raison d'un échec au bac ou parce qu'elles sont inscrites dans des cursus privés.

Le ministère mise également sur l'appel d'air qui sera créé par la clôture le 27 août des inscriptions pour toutes les formations qui font leur rentrée le 3 septembre (classes préparatoires, les BTS ou certaines licences universitaires...). En effet, les candidats intéressés devront alors formaliser leur inscription et renoncer définitivement à leurs autres voeux, libérant ainsi des places.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles