Cohn-Bendit dit avoir été contacté pour remplacer Nicolas Hulot

Daniel Cohn-Bendit doit rencontrer Emmanuel Macron dimanche. [Anne-Christine POUJOULAT / AFP]

Daniel Cohn-Bendit affirme avoir été contacté par le gouvernement pour remplacer Nicolas Hulot et prendre la tête du ministère de la Transition écologique.

«J’ai été contacté par Christophe Castaner et Benjamin Griveaux», a confirmé l’ancien député européen à Ouest-France. «Mais pour l’instant Emmanuel Macron ne m’a rien proposé directement. J’ai cru comprendre qu’il demanderait à me voir dimanche».

Daniel Cohn-Bendit ne semble pas forcément partant. En tout cas il prendra une décision après son entretien avec le président. «Pour l’instant, c’est plutôt : non, mais… Je ne sais vraiment pas ce que je vais faire. J’attends de voir ce que va me dire Emmanuel Macron et les leçons qu’il tire de la démission de Nicolas Hulot».

L’écologiste s'interroge sur le départ de Nicolas Hulot qui «pose un vrai problème de société». «Ce n’est pas qu’une question de lobbies. Il faut vrai changement de mentalité».

Le successeur de Hulot connu mardi au plus tard

Selon Cohn-Bendit, le président français a «conscience des enjeux». «Mais il n’est pas Obélix, il n’est pas tombé tout petit dans la marmite écologique».

Dans le cas où le poste ne lui reviendrait pas, il évoque le nom de l’actuel directeur général de WWF, Pascal Canfin, comme candidat crédible.

Le poste est vacant depuis que Nicolas Hulot a annoncé mardi dernier, à la surprise générale, son départ du gouvernement. Le nom du futur ministre de la Transition écologique sera dévoilé sous peu. «Le gouvernement sera au complet mardi», a annoncé vendredi Benjamin Griveaux le porte-parole. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles